Prêle du champ

(Equisetum arvense L. )

Plante vivace, au rhizome est long et ramifié, avec des tubercules noirs et ovales. Elle produit deux types de tiges : celles qui sont fertiles et celles qui sont stériles. Les tiges fertiles apparaissent au printemps, elles sont d'un brun-jaunâtre ou rougeâtre car elles ne contiennent pas de chlorophylle. Elles sont rêches, striées et atteignent une hauteur d'environ 10 à 30 cm. Les tiges stériles sont dressées ou prostrées, creuses et atteignent de 10 à 50 cm de hauteur.

NOM LATIN
Equisetum arvense L.

FAMILLE
Equisetaceae

NOM PATOIS
Cuye (Valgrisenche, Introd), erba appônduya (Saint-Nicolas), erba dou djablo (Etroubles), tsavalén-a (Brissogne, Pollein), couà tsavaleunna (Montjovet), couà de tchèt (Gaby), d'chlaffju (Issime)

HABITAT
Les zones incultes et fraîches, le long des fleuves, des torrents et des ruisseaux, de la plaine jusqu'à 2000 mètres d'altitude.

PARTIE UTILISÉE
La tige.

UTILISATIONS THÉRAPEUTIQUES

Problèmes cardiaques
Boire une infusion de prêle des champs, de menthe, de mélisse, de bourrache, de laurier, de sauge, de romarin, de mauve et de pariétaire.

Epistaxis (hémorragie nasale)

  • Appliquer des compresses de prêle des champs ;
  • Faire des inhalations avec la décoction.

Rétention d'eau
Boire une décoction de prêle des champs (une cuillère dans 250 ml d'eau) deux fois par jour. Cette recette était considérée comme un excellent diurétique.

Miction douloureuse
Boire une infusion de  prêle des champs (20-30 grammes par litre d'eau).

Tuberculose / Silicose
Boire une décoction de prêle des champs pour soulager la douleur.

Fractures
Boire une décoction de prêle des champs plusieurs fois par jour pour augmenter l'apport en calcium nécessaire à la guérison.

Recherche rapide