Ortie

(Urtica dioica L.)

Plante herbacée pérenne, dioïque, qui peut atteindre 1 m de hauteur, à rhizome stolonifère. La tige est dressée, striée, anguleuse. Les feuilles, qui présentent un bord dentelé, sont opposées, de forme lancéolée, en forme de coeur à la base, pétiolées et recouvertes de poils urticants. Les fleurs femelles, de couleur jaune-verdâtre, sont réunies en racèmes retombants ou courbes, à l'aisselle des feuilles supérieures ; les fleurs mâles sont réunies en une inflorescence dressée.

NOM LATIN
Urtica dioica L.

FAMILLE
Urticaceae

AUTRE NOM
Ortie dioÊque, Grande ortie

NOM PATOIS
Ortyia, ortchà, ortià, orquia, nessiò/brennessiò (Gressoney), d'néssju (Issime).

HABITAT
Friches, sols riches en azote, abords des habitations, clairières, jusqu'à plus de 1 800 m d'altitude (rarement au-delà de 2 300 m).

PARTIE UTILISÉE
Toute la plante.

UTILISATIONS THÉRAPEUTIQUES
Maux de dents

  • Faire des bains de bouche avec une décoction de racines d'ortie.
  • Appliquer sur la partie doloureuse des feuilles fraîches, finement hachées afin qu'elles ne piquent plus.

Rhume

  • Inhaler les feuilles sèches émiettées.
  • Faire des inhalations.
  • Inhaler le jus des feuilles fraîches.

Rhumatismes / arthrose / arthrite
Frictionner la partie du corps douloureuse avec la plante fraîche et/ou boire une tisane préparée à partir de la plante fraîche et de ses racines.

Lombalgie / sciatalgie
Frictionner la zone douloureuse avec la plante fraîche. Au contact de la peau, la substance urticante des feuilles suscite un échauffement bénéfique qui dure plusieurs heures. Il est conseillé de répéter le traitement 2 à 3 jours de suite, puis de l'interrompre pendant le même nombre de jours, l'organisme se sensibilisant rapidement. Après le traitement, ne pas mettre la peau au contact de l'eau froide pendant le reste de la journée, sous peine de voir l'échauffement bénéfique se transformer en brûlure.

Purifier le sang
Boire une infusion de feuilles d'ortie ou manger une soupe d'orties. L'effet purifiant sera aussi immédiatement visible sur la peau.

Reguler l'activité des reins
Boire une infusion de feuilles d'ortie plusieurs fois par jour.

Épistaxis (hémorragie nasale)

  • Placer directement quelques feuilles d'ortie froissées dans la narine.
  • Appliquer un coton imbibé du jus de la tige d'ortie.

Cheveux abimés

  • L'infusion ou la décoction (dans de l'eau ou du vinaigre) de racines et de parties aériennes d'ortie contribue à renforcer les cheveux et à en arrêter la chute. De l'huile de ricin peut y être ajouté.
  • Laver les cheveux avec du jus d'ortie.

Recherche rapide

Evénements

Voir tous
18
SEPT.
Jardin des Anciens Remèdes